16 avril 2011

Andrus Veerpalu béatifié!

andrus veerpalu beatifie
We Believe Veerpalu - Illustration: Karmo Ruusmaa de ERR News
Alors qu'il venait de mettre fin à sa carrière le 23 février dernier après avoir attrapé un virus l’obligeant à renoncer aux Championnats du monde de ski nordique à Oslo, le double champion olympique de ski de fond estonien, Andrus Veerpalu a été contrôlé positif à l'hormone de croissance.

L'analyse de l'échantillon B réalisée les 5 et 6 avril au laboratoire de Cologne, en Allemagne, s’est également révélée positive.Veerpalu a bien entendu démenti avoir pris une quelconque substance interdite.


Considéré comme un héros en Estonie, Andrus Veerpalu, deux fois champion du monde en 2001 et 2009 a aussi décroché trois médailles olympiques: l’or sur 15 km et l’argent sur 50 km en 2002 à Salt Lake City, et l’or sur 15 km à Turin en 2006.

Les Estoniens lui ont accordé leur soutien en créant une page Facebook intitulée "Me usume Veerpalu", qui signifie, nous croyons Veerpalu. L'expression a été reprise avec ironie et humour sur l'illustration ci-dessus pour démontrer le ridicule de cette initiative.

A Tartu, des centaines de fans s'étaient rassemblé pour former un chaine humaine autour de l'Hôtel de Ville! La dernière chaine humaine d'importance remonte à 1989 mais avait un tout autre but...

Veerpalu reste un grand champion mais il n'aura pas su s'arrêter à temps. A 40 ans, il faut savoir accepter ses limites. Le public doit également reconnaître la triste vérité. L'idole a voulu tricher mais cela ne signifie aucunement que ses précédentes médailles ont été acquises de la même manière.

Une belle carrière qui se finit par la petite porte. Dommage!

0 commentaires > Laisser un commentaire :

Publier un commentaire