23 décembre 2019

Découvrir les sports populaires en Estonie


Tallinn abrite de nombreux clubs de sport en tout genre
Le sport joue un role prépondérant dans la culture estonienne. L'Estonie a concouru pour la première fois en tant que Nation aux jeux olympiques d'été de 1920, puis a pris part aux JO suivants jusqu’à son annexion en 1940 par l'Union Soviétique.
Bien que l'Estonie soit un pays ou la neige est fréquente, ce sont les JO d'été qui offrent le plus de médailles a l'Estonie: 17 aux JO d'hiver (dont 4 en or, toutes les médailles venant du ski de fond) pour 34 aux JO d'été (dont 9 en or, 5 venant de la lutte).

Voici donc un récapitulatif des activités sportives à connaître avant de faire le grand saut en Estonie.



  • Le basket-ball, le sport préféré des Estoniens

Si vous pensiez que les Estoniens étaient fans d’un sport dont nous n’avons jamais entendu parler par chez nous, vous faites erreur : les locaux sont tout simplement passionnés de ballon rond, et de basket-ball plus précisément. L’équipe d’Estonie a déjà terminé deux fois à la cinquième place d’un championnat d’Europe (1937 et 1939) et 6e en 1993. L'Estonie n'a participé qu'une seule fois aux Jeux Olympiques, en 1936 et avait termine 92e.
Aussi, le pays dispose de sa star nationale, Martin Müürsepp qui a réalisé une partie de sa carrière dans le prestigieux championnat américain, la NBA (Miami Heat et Dallas Mavericks). Malheureusement, à l’inverse des Français qui ont réalisé un exploit en finissant sur le podium, cette année 2019 n’a pas réellement été synonyme de succès pour les Estoniens, puisque leur équipe nationale ne s’est même pas qualifiée pour la Coupe du Monde de basket-ball qui s’est déroulée cet été.



  • Le football, une discipline en plein essor

En parallèle du basket-ball, un autre sport basé sur un ballon rond cartonne de plus en plus en Estonie : le football. Malheureusement pour tous ceux qui en raffolent, la réussite n’a jamais été au rendez-vous pour l’équipe nationale. À ce jour, la meilleure performance réalisée par celle-ci a été sa qualification pour les barrages d’accès à l’Euro 2012, avec deux matches tristement perdus face à l’Irlande. Alors que l’Euro 2020 est en approche, l'Estonie n'a malheureusement pas réussi à faire mieux. Toujours pas de qualification pour la phase finale d’une compétition de grande envergure ! Mais il faut dire que le pays, qui ne dispose pas de talents comme Ronaldo ou Messi, qui font partie des sportifs les mieux payés et les plus sacrés du monde, a manqué de chance en se retrouvant dans le groupe de deux favoris indiscutables : l'Allemagne et les Pays-Bas, tous deux qualifiés facilement.


  • Le rallye, une passion dangereuse

Si la France a connu 15 ans de succès en WRC (World Rally Championship) avec 9 titres pour Sébastien Loeb suivis de 6 pour son acolyte, Sébastien Ogier, l’Estonien Ott Tänak vient de mettre un terme a cette suprématie française et de remporter son premier titre en WRC. A 32 ans, il concrétise deux troisièmes places obtenues en 2017 et 2018 et efface un peu plus des mémoires un autre Estonien qui avait fait briller l’Estonien en Rallye, Markko Märtin avec ses 5 victoires en WRC et sa 3e place obtenue en 2005 au volant d’une Ford Focus RS WRC. Ott Tänak a même eu droit a un film pour retracer son asciencion en rallye.


  • Le ski, une activité qui permet de remporter des médailles

Très populaire en Estonie, le ski est un sport régulièrement mis en lumière au niveau local comme international, avec notamment une étape de la coupe de monde de ski de fond qui a déjà eu lieu à Otepää, connue comme étant la capitale d’hiver du pays. Lors des Jeux olympiques d’hiver, les sportifs estoniens triomphent régulièrement, à l’image des skieurs Andrus Veerpalu ou encore Jaak Mae. Lors des Jeux olympiques de Turin, en 2006, c’est Kristina Šmigun-Vähi, plusieurs fois sacrée aux Championnats du monde de ski, qui est entrée dans l’histoire en remportant deux médailles d’or. Un triomphe qu’elle a confirmé lors des Jeux olympiques de Vancouver, quatre ans plus tard, avant de se retirer des compétitions internationales.


  • La voile et l’aviron, des sports discrets où les Estoniens excellent

Popularisé par l’athlète Jüri Jaanson, entre autres, l’aviron est un sport très populaire en Estonie. Tous les ans, ou presque, le pays remporte au moins une médaille lors de compétitions internationales majeures.
 En ce qui concerne la voile, on note que des clubs existent un peu partout sur la côte estonienne, notamment du côté de Tallinn. Si vous vous rendez en Estonie pendant l’été, vous pourrez assister à de nombreuses régates de voile dans la région.

A noter qu'en 1980, Pirita avait accueilli les épreuves de voile durant les JO de Moscou.

En marge de cela, sachez tout simplement que tous les sports, ou presque, se pratiquent aujourd’hui en Estonie : du judo au hockey sur glace en passant par la natation, le tennis, la lutte ou encore le rugby et le volley-ball, vous trouverez des sportifs en tout genre aux quatre coins du pays. Pendant votre séjour, ne manquez pas de tester un sport extrême nouveau et étonnant, inventé en Estonie : le Kiiking, créé par Ado Kosk, se compose d’une balançoire modifiée avec laquelle des « coureurs » doivent essayer de faire des tours à 360° en créant la plus grande distance possible par rapport à l’axe.

0 commentaires > Laisser un commentaire :

Publier un commentaire