11 avril 2011

Couvent de Pühtitsa - Kuremäe

Depuis la côté nord du lac Peipsi, ce weekend m'a également permis de découvrir une bourgade qui serait restée méconnue si, dans le courant du 16e siècle, un berger n'avait pas eu une révélation divine à proximité d'une source sur un site connu sous le nom de Pühitsetud (béni en Estonien).

Courte histoire de Pühtitsa

Une petite église orthodoxe fut construite au 16e siècle mais c'est au 19e siècle que le lieu prend de l'importance. En 1888 est envoyée une nonne depuis le monastère de Kostroma Ipatiev pour établir le Couvent de Pühtitsa, aujourd'hui sur la commune de Kuremäe.
La Cathédrale du couvent a été construite d'après les dessins de Mikhail Preobrazhensky et achevée en 1910. Six églises dédiées à différents Saints font partie du couvent. En 1919, l'Estonie indépendante confisque les terres du couvent qui passe sous l'autorité de l'Eglise Orthodoxe estonienne.
Pendant la seconde guerre mondiale, le front ne fut parfois qu'à quelques kilomètres de distance et les Allemands utilisèrent les murs du couvent pour y parquer les prisonniers russes. Le couvent survécu ensuite au communisme, notamment protégé par l'Evêque Alexius II. En 1991, 161 nonnes forment la communauté monastique de Pühtitsa à Kuremäe.
En contrebas du couvent se trouve la source sacrée où les fidèles viennent puiser de l'eau et parfois se baigner.

Kuremäe - le petit Lourdes estonien

Si Kuremäe mérite le détour, le lieu fait un peu surfait et le "business" a peu à peu pris le pas sur le spirituel. Rendez-vous dans le kohvik (café) près du magasin de souvenirs pour vous en rendre compte. On vous passe le DVD sur le couvent, on vous montre l'incroyable tasse qui change de couleur lorsque vous versez de l'eau chaude et qui laisse apparaitre une photo de la Cathédrale, le chocolat Kalev béni par le Pope... bref un Lourdes à plus petite échelle.

Un conseil cependant, goûtez (et achetez si vous aimez) le très bon miel confectionné par les nonnes du Couvent.


Agrandir le plan

1 commentaires > Laisser un commentaire :

Marianne a dit…

Intéressant ! C'est vrai qu'on ne peut pas s'empêcher de penser à Lourdes quand tu écris :" la tasse qui change de couleur lorsque vous versez de l'eau chaude et qui laisse apparaitre une photo de la Cathédrale, le chocolat béni par le Pope..."

Publier un commentaire