31 décembre 2009

M. Hauter, le roi de la gaffe!


La série d'articles du Figaro sur "nos voisins de l'Est" avait à peine commencé que François Hauter, commençait déjà à aligner des erreurs grossières qui présageaient du niveau des articles à suivre.

En effet, les caricatures et les clichés s'accumulaient avec les articles sur l'Estonie, la Lettonie et Narva... sans parler des suivants.

Récemment arrivé en Bulgarie, il nous livre une nouvelle bourde pour célébrer la nouvelle année:
"À Vilnius, les Estoniens sont allés jusqu'à déplacer un monument aux morts commémorant les soldats russes"...
Les lecteurs de ce blog auront bien entendu compris que ce monument se trouvait à Tallinn, en Estonie. Vilnius se situant en Lituanie...

Les erreurs précédentes et l'accumulation m'empêchent de penser qu'il s'agit d'une simple coquille. Par ailleurs, une bonne relecture aurait dû donner à l'auteur la possibilité de corriger cette bêtise.

M. Hauter devrait peut être quitter son canapé et voyager d'une autre manière que via Google Maps, et le Figaro s'intéresser de plus près à ce que sont vraiment les pays "visités" et de revoir l'objectif de départ qui, je le rappelle, était de « susciter l’intérêt du lecteur pour l’Europe » et de « de partir découvrir ces « cousins de l'Est» que nous connaissons si mal », car c'est raté.

4 commentaires > Laisser un commentaire :

Gilles a dit…

Si on était sur Facebook, je dirais "J'aime" .... votre post bien sûr !

Car, en ce qui concerne ce M. Hauter, je ne suis pas loin de penser comme vous qu'il a rédigé ses "articles" depuis son appartement feutré. En tous cas, il n'a pas fait oeuvre de journaliste !

Ce festival de bourdes est indigne d'un quotidien comme Le Figaro. Le 1er Janvier étant la période des voeux, je souhaite que toutes les Ambasasdes concernées auront une réaction à la hauteur de cette honte !

Anonyme a dit…

malheureusement je doute qu'aucune ambassade ait un quelconque pouvoir sur ce sujet et particulièrement face à notre très chère liberté d'expression !
Mais je vous avoue que j'ai hésité à alerter un contact au sein de l'ambassade de France en Estonie et de celle d'Estonie à Paris..
G

Marianne a dit…

J'ai envoyé un e-mail vendredi 1er janvier à l'ambassade d'Estonie à Paris , je vous retranscris ce que l'ambassade m'a répondu aujourd'hui :
"Je vous remercie sincèrement de vos commentaires concernant les articles parus dans le Figaro .
Nous avons de notre côté fait part de nos commentaires au sujet des erreurs parues dans le texte dont vous faites mention dans votre lettre,au journaliste François Hauter .
Il est effectivement regrettable que de telles erreurs soient publiées dans le cadre de cette série d'articles .
J'ai eu l'occasion ,il y a quelques jours de rencontrer l'un des deux jeunes journalistes, auteurs du blog sur l'Estonie( Notre Estonie - http://www.notre-estonie.fr/),qui vient d'ailleurs de partir en Estonie pour écrire un article sur Setumaa. Suite au blog réalisé dans le cadre de leurs études ,ils continuent de s'intéresser et d'écrire au sujet de l'Estonie .
Bonne année 2010 !
etc... "

L'ambassade n'a sans doute pas de pouvoir , mais elle le droit d'exprimer son mécontentement et de faire des commentaires à l'auteur ,quel qu'il soit, qui écrit de grosses erreurs au sujet de son pays . Je n'en ai pas été surprise , mais j'ai été agréablement surprise de la rapidité de la réponse .

Anonyme a dit…

Salut c'est Matthieu à Tartu
Mes parents ont cru bon de m'envoyer les articles en question. Je reconnaîs les erreurs factuelles (je vous invite à jeter un coup d'oeil à ma thèse consacrée aux pays baltes que j'ai soutenue à Bordeaux IV, j'y avais recensé quelques bévues tout à fait comparables). Il vaut mieux se pencher sur les papiers d'Olivier Truc (ou encore mieux ceux d'Antoine Jacob lorsqu'il bossait au Monde)

Publier un commentaire