25 février 2021

Le Fabuleux Destin de Catherine I de Russie

Portrait équestre de Catherine I
La vie de Catherine I aura ete aussi extraordinaire que celle de Pierre le Grand, disait Voltaire.

Marta Helena Skowrońska devient Impératrice de la grande Russie reformée par Pierre Ier en 1725. Et pourtant, rien ne la prédestinait a régner sur cet Empire. Voici le court récit d'un destin extraordinaire.
Née en 1684 a Jakobstadt, actuellement Jēkabpils dans le sud de la Lettonie, Catherine est une Livonienne d'origine très pauvre.

Ses parents meurent de la peste en 1689 et laissent 5 enfants. Marthe aurait auparavant, a 3 ans, été placée par une tante a Marienbourg (nord est de la Lettonie actuelle) chez le pasteur luthérien Johann Ernst Glück ou elle aurait été élevée puis servi en tant que servante. On ne lui a cependant jamais appris a lire ou écrire et demeurera illettrée toute sa vie.

Marta est décrite comme une très belle jeune femme et elle se marie en 1702 a l'age de 17 ans a un dragon (désignant des militaires se déplaçant à cheval mais combattant à pied) suédois, Johan Cruse (ou Johann Rabbe) dont le régiment était cantonné dans les environs de Marienbourg. Malheureusement l'union sera de courte durée (8 jours) car l’armée russe avançant, les forces suédoises battent en retraite. Johan est même porté disparu. 

Catherine I
Catherine I


Progression dans les quartiers du Tsar

De lessiveuse dans les régiments de l’armée victorieuse, elle a peut être été la maîtresse du Brigadier General Rudolph Felix Bauer (qui sera Gouverneur d'Estonie) avant de travailler en tant que domestique pour son supérieur, Sheremetev, pour lequel le Pasteur Johann Ernst Glück etait devenu traducteur. Elle rejoint donc la court avec l’armée de Sheremetev.

Elle rejoint ensuite la maisonnée du Prince Alexander Menshikov qui était le meilleur ami de... Pierre Ier de Russie. Des sources suggèrent que Menshikov l'aurait achetée et qu'ils auraient été amants mais ceci est controverse car il était déjà fiance a sa future femme, Darya Arsenyeva. Dans tous les cas. ces deux-la seront alliée pour toujours. 

A partir de leur rencontre en 1703, Pierre semble prêter grande attention a Marta et il est possible que Menshikov, quelque peu jaloux mais connaissant surtout les goûts du Tsar ait voulu lui procurer une maîtresse de confiance.

Catherine la Tsarine

En 1704, elle est officiellement la maîtresse de Pierre et donne naissance a un fils. L'annee suivante, elle se convertit a l'Orthodoxie et prend le nom de Catherine Alexeyevna (Yekaterina Alexeyevna).

Avec Darya Menshikova, elles accompagnent leur mari respectif, Pierre et Menshikov dans leurs expéditions militaires.

Bien qu'aucun document officiel ne le prouve, Catherine et Pierre se marient en secret fin 1707 a Saint-Petersbourg.

Élisabeth de Russie, fille de Pierre et Catherine
Sur leurs 12 enfants, seulement 2 filles verront l'age adulte, Anna (née en 1708, dont le fils Pierre III régnera 6 mois en 1762 avant d’être évincé du trône par Catherine II) et surtout Élisabeth (Yelizaveta), née en 1709 et qui sera la dernière des Romanov de pure souche russe de 1741 a 1762. Pierre III qui lui succédera est issue de la branche Germanique ds Romanov, les Romanov-Holstein-Gottorp.

La Vie Ordinaire

Pierre avait quitté Moscou pour ''sa'' nouvelle capitale, St Petersbourg, en 1703 alors qu'elle était en pleine construction. Avec Catherine, ils vivaient dans une cabane en rondins de 3 pièces ou elle cuisinait et s'occupait des enfants pendant qu'il jardinait. Ils formaient un couple ''normal''. De nombreuses lettres attestent de leur grande affection mutuelle.

Sa personnalité énergique et pleine de compassion semblait bien complémenter celle de Pierre, en proie a des colères fréquentes, et pour lesquelles on appelait régulièrement Catherine pour le calmer.

Sauveuse de Tsar

Suite a la défaite suédoise de 1709 a Poltava, Charles XII est en fuite dans l'Empire Ottoman et il persuade le Sultan Ahmet III d'entrer en guerre contre la Russie.

Les Russes passent a l’offensive en 1711 durant la campagne du Prut en Moldavie mais se font encercler. La defaite est inevitable face a une ennemi plus nombreux mais surtout mieux renseigne. 

On dit que Catherine, comme le relate Voltaire dans ''Histoire De L'empire De Russie Sous Pierre Le Grand, qui pressentait la défaite aurait suggéré, avant de se rendre, de réunir les bijoux de toutes les femmes pour les offrir au grand Vizir Baltacı Mehmet Pasha afin qu'il laisse les Russes battre en retraite. Motive par ce pot-de-vin ou simplement par la diplomatie de Catherine, le Grand Vizir décide de laisser l’armée ennemi se replier.

Forte de ce succès, Pierre décide de se marier, officiellement cette fois-ci, dans la Cathédrale St Isaac de St Petersbourg le 9 Février 1712.

L’impératrice Catherine I de Russie

L’impératrice Catherine I de Russie
N'ayant pas de descendance masculine, et alors que la sante de Pierre le Grand commence a se dégrader a l'hiver 1723, il fait couronner Catherine en 1724 qui devient officiellement Impératrice de Russie ; bien que Pierre reste encore le vrai leader. 

Elle ne dirigera l'Empire qu'a la mort du Tsar le 8 février 1725 et ce, jusqu'au 17 Mai 1727, quand elle décède a l'age de 43 ans.

Pourtant, a la mort de Pierre, celui-ci n'avait pas désigné de successeur. Durant une réunion du Conseil, un coup d'Etat fut organise par Menshikov et quelques autres proches afin que la Garde russe, auprès de laquelle Catherine était très populaire, la proclame Impératrice. Menshikov ayant en réalité le pouvoir entre ses mains.

Elle meurt deux ans plus tard de la tuberculose. Son corps repose dans la Cathédrale St Pierre et Paul aux cotés de Pierre le Grand.

Héritage et Postérité

Catherine fut la première Impératrice de Russie, ouvrant la voie légale a un centenaire largement domine par des femmes a la tète de l'Empire russe:
  • Anna Ioannovna (1730-1740)
  • Elizabeth (1741-1762)
  • Catherine II (1762-1796)
Catherine donna son nom a Catherinehof, quartier historique du sud-ouest de St Petersbourg. Elle y construit les premiers ponts de la capitale alors que son mari voulait que les nobles se mettent a la navigation afin de se rendre d’île en île et n'avait donc pas fait construire de ponts.

Pierre lui offrit en 1710 le Palais Catherine a Tsarskoye Selo, qui porte toujours son nom.

Son nom est également associé au Palais et parc de Kadriorg (Schloss Katharinental en Allemand) de Tallinn, en Estonie.

Ses origines très modestes furent longtemps un secret d'Etat pour les Tsars qui lui succéderont.

0 commentaires > Laisser un commentaire :

Publier un commentaire