18 juin 2009

Le Ministre de la Santé letton démissionne

Le ministre letton de la Santé a démissionné hier afin de faire part de son opposition face à l'adoption la veille au parlement d'un plan de rigueur, jugé indispensable pour permettre à Riga d'obtenir des prêts du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne (UE), et échapper ainsi à une dévaluation.

Le gouvernement prévoit de réduire les dépenses budgétaires de 500 millions de lats (710 millions d'euros), pour obtenir le déblocage de 1,2 milliard € d'aides internationales. Ivar Eglitis, a justifié sa démission par son refus d'appliquer les mesures d'économies prévues dans le secteur de la santé, qui pourrait conduire à des fermetures d'hôpitaux et des centaines de suppressions de postes.

Source: www.lejdd.fr

1 commentaires > Laisser un commentaire :

Marianne a dit…

Notre ministre de la santé , cette "chère" Mme Bachelot devrait prendre exemple sur le ministre letton, car en France , cela ne vaut pas mieux ! Par contre ,les réductions des dépenses de santé ne sont pas faites pour les mêmes raisons qu'en Lettonie .
En France, on réduit intentionnellement les budgets pour mettre les hôpitaux en faillite ; pour le gouvernement actuel , c'est la remise en cause de l'hôpital public dont il s'agit ,pour qu'à plus ou moins long terme , tout soit privatisé ,et que n'exercent dans les hôpitaux que des professionnels venant de l'extérieur , donc privés . A long terme ,ce sera la mort de l'hôpital public .Je ne le verrai pas en tant que soignant, mais peut-être en tant que malade, bien que je ne le souhaite pas , ni pour moi, ni pour personne! Autant dire qu'il vaudra mieux être en bonne santé , car les soins du futur seront très loin des soins de qualité qu'on aura connu ces dernières années dans les hôpitaux publics .Plus la technologie progresse , plus le côté humain regresse .Il n'y aura plus que des "techniciens" payés à l'acte (on n'entend plus parler que de ça en ce moment , la tarification à l'acte ),qui n'auront ni le temps de parler ,d'écouter ou de réconforter les patients ;j'avais pourtant appris pendant mes études que la parole et l'écoute comptent pour une grande partie dans la guérison ...
Alors , un conseil , essayez de préserver votre santé , il ne fera pas bon être malade dans les prochaines années !

Publier un commentaire