25 mai 2009

Les employeurs attendent le 1er Juillet...

Un nouvel article publié ce matin sur BalticBusinessNews met en avant les conséquences du New Employment Contracts Act sur la courbe actuelle du chômage.
Petit rappel: la nouvelle loi rendra à partir de Juillet les licenciement plus faciles et moins couteux pour les employeurs; ceux-ci n'auront plus à payer la totalité des allocations. Voir également ce billet.

Une nouvelle vague de licenciement est donc attendue en Juillet. Niina Siitam, directrice du département de l'emploi à l'inspection du travail, nous fait également part de ses craintes à la vue de certains chiffres. Ainsi, le nombre de licenciements et de congés forcés a diminué depuis Avril. Le nombre d'amendements aux contrats s'est également accru, notamment pour transformer un plein temps en 1/2 temps.

"En Mars, le nombre d'employés en temps partiel ou en congés forcés était de 10 000 contre 16 000 en Avril", précise Siitam. Dans le même temps, le nombre de demandes d'amendements a reculé de 312 à 220. Mai semble encore suivre cette tendance au ralentissement et Niina Siitam y voit clairement l'approche de la date d'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les contrats.

1 commentaires > Laisser un commentaire :

Anonyme a dit…

L'été risque d'être animé!
As-tu lu l'article "Opinion: Estonia enters the era of self-pity". Je ne pense pas que les estoniens l'apprecient vraiment mais personnellement je l'ai trouvé assez proche de la vérité, malheureusement. Stéph

Publier un commentaire