22 mai 2009

Ilves montre la porte à Ansip

Le Président estonien Toomas Hendrik Ilves a proposé hier la démission du Premier Ministre Andrus Ansip.

Le groupe Social Démocrate soutient que la formation d'une nouvelle coalition entre le Reform Party, l'IRL et le People's Union nécessite un nouveau PM.

Andrus Ansip a commenté la demande du Président et précisé qu'il démissionnerait si la nouvelle coalition présentée ci-dessus se formait. Il a ajouté que s'il était d'accord a priori, aucune loi ne le prévoyait: "il n'y a aucune garantie que la nouvelle coalition se forme. Ainsi, nous pourrions simplement devenir un gouvernement minoritaire"... implicitement, il resterait.

2 commentaires > Laisser un commentaire :

Kivi a dit…

"Alors, serein, benoît, plus cauteleux que son hermine, il entraîne paisiblement le royaume à la ruine, en souriant comme un imbécile."

Marianne a dit…

Bravo,la phrase est bien trouvée ,c'est une phrase délirante du "Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis" de Pierre Desproges qui illustre sans doute bien l'attitude du premier ministre estonien ,que je ne "connais" pas , mais que j'entends beaucoup critiquer .
Le Président lui montre la porte de sortie , mais lui, s'incruste , la place doit être bonne!
J'aimais beaucoup Desproges et son "tribunal des flagrants délires " que j'écoutais à l'époque ,toute une époque ....

Publier un commentaire