7 février 2013

Si Skype est Estonien, Nike est Chinois

Skype vous accueille en Estonie, mais Skype n'estpas Estonien
Une borne Skype a l’aéroport de Tallinn
Non, contrairement à ce que l’on peut lire à tort et à travers (ici, ou encore …) Skype n’a pas été inventé en Estonie. Décernons quand même une palme à Visitestonia.com pour son ‘Skype was invented by an Estonian’ (Skype a été invente par un Estonien – oui un seul !).


Remettons les choses à leur place car avec l’exemple de Skype, il semblerait que tout le monde s’accorde à dire que participer à l’élaboration de quelque chose signifie créer ou inventer cette chose.

Si l’on se rapporte à la définition du verbe inventer, cela signifie ‘ trouver le premier quelque chose, imaginer’. Ainsi, avant d’élaborer et de concevoir cette chose, il faut bien que cette chose se matérialise sous la forme d’un concept, d’une idée, d'un plan. Or, l’idée de mettre au point Skype, ce sont Niklaz Zennstrom (Suédois) et Janus Friis (Danemark) qui l’ont eu en 2003.

Ayant travaillé au préalable avec les programmeurs Estoniens Ahti Heinla, Priit Kasesalu et Jaan Tallinn pour le développement de Kazaa, Niklaz et Janus leur confièrent le développement de Skype. 

Trois programmeurs estoniens participant au projet Skype en fait-il une invention estonienne ? Non, car si Skype est Estonien, alors Nike qui fait concevoir ses produits en Asie ou au Mexique devient au choix Chinois ou Mexicain., Google qui a des développeurs installés à Bangalore devient Indien… (si vous en avez d'autres, n’hésitez pas a partager, les meilleures idées seront publiées :))

On veut bien comprendre que l’Estonie veuille s’associer a cette grande réussite qu'est Skype et je leur accorde qu'ils y ont fortement participé mais arrêtons de propager ce mensonge pour touristes que Skype est Estonien !

Et la propagande démarre a l'aéroport:

Ou encore sur France24:

6 commentaires > Laisser un commentaire :

Vincent a dit…

Ce n'est pas si simple.

Si effectivement l'idee (utiliser la technologie peer-to-peer pour passer des appels sur Internet) vient de Niklas Zennstrom et Janus Friis, un suedois et un danois, toute la technologie et la creativite pour realiser ceci vient des programmeurs estoniens. Les estoniens n'ont pas simplement suivi le plan donne par Niklas et Janus, comme le font les usines chinoises de Nike, mais ils ont tout invente pour realiser cette simple idee. Idee qui d'ailleurs n'etait pas neuve, d'autres avaient essaye de faire de la voix sur Internet avant.

Et de nos jours encore, le plus grand centre de developpement de Skype se trouve a Tallin.

Selon votre raisonnement, Google serait a moitie russe, puisque un des co-fondateurs Sergey Brin est ne en Russie.

Vincent (ingenieur Francais a Skype)

Greg a dit…

Désolé mais Guillaume, mais je me dois d'être en désaccord avec toi..

Il me semble que ta vision sur ton article c'est de prendre une "photo" aujourd'hui et dire: "ok aujourd'hui Skype ou Nike sont quoi ?" Et je trouve ca un peu trop simpliste..

Surtout dans une economie globale comme celle d'aujourd'hui. On pourrait donc se dire aussi: Est-ce que Nissan est Français parce que Renault possède 51% du capital ?

Ou bien, pour reprendre aussi ce que tu dis, est-ce que les marques de Christian Audigier sont Française parce que lui est Français ? (Je peux en trouver d'autre en tout genre en cherchant mais la je vois pas..)

De mémoire Skype n'a jamais été enregistré ni au Danemark ni en Suède en tant que siège. En tout cas pour sûr la société est aujourd'hui Américaine.

Mais la politique d'entreprise avant cela était Estonienne, et pour moi ce qui fait que la société est ce qu'elle est aujourd'hui c'est pas simplement parce que les 3 créateurs était estoniens mais parce que l'équipes et le management était Estonien.

Les 2 fondateurs ne l'étaient pas certes mais ce sont avant tout des "entrepreneurs" ils ont des actions, des sièges et des dizaines d'autres entreprises dans lesquels ils investissent. Ce qui pour moi fait d'eux des entrepreneurs et n'enleve rien au fait que Skype soit (était) Estonien.

Cependant pour terminer, ce que je comprends tout à fait c'est l'attention, l'admiration et la fierté que l'Estonie peut avoir envers Skype d'ou t-on envie de faire cet article car on peut en douter.

Mais bon a partir du moment ou c'est motivant pour le pays, l'économie, etc.. je ne trouve pas cela grave, bien au contraire meme si la vérité est un peu arrangée diront-nous..

Bref je n'épiloguerai pas, mais voila mon avis sur une question que je m'étais posé aussi a ce sujet.. :)

Estonie-Tallinn a dit…

Un peu d’objectivité et de prise de recul svp... j'adore l'Estonie mais j'en ai juste marre d'entendre la même histoire sans arrêt, d'ou l'article qui est forcement un peu exagéré (c'est un coup de gueule) avec le parallèle avec Nike ou Google (soit dit en passant Sergei bien que né en Russie est bien Américain), mais la n'est pas la question.

Certes les développeurs Estoniens ont fortement contribué mais sans eux l'histoire aurait eu lieu d'une manière ou d'une autre. Niklas et Janus savaient très bien ce qu'ils faisaient et les rabaisser a de simples entrepreneurs serait les insulter (dans ce cas Jobs était un consultant...mm ça choque personne ça ?)

Ils sont partis de Tele2 pour créer une équipe de développeurs (tiens, les mêmes) et créer Kazaa (tiens encore un truc pas 100% Estonien). Ils savaient très bien ce qu'ils voulaient, juste parce que les développeurs sont Estoniens ne fait pas de Skype une boite estonienne.

Il y a une empreinte je vous l'accorde mais aujourd'hui, allez sur le site de Skype et essayez de trouver une citation sur l'Estonie (bon courage et allez chercher bien profond dans le blog). Société enregistrée au Luxembourg d'ailleurs...

Ensuite allez lire cela (http://www.zdnet.fr/actualites/janus-friis-cofondateur-de-kazaa-nous-adaptons-le-peer-to-peer-au-telephone-pour-secouer-l-ordre-etabli-39123893.htm) - Janus et Niklas (comme Jobs, Gates, Brin, Page and co...) étaient des visionnaires, pas des investisseurs. Skype était leur idée et ils savaient très bien comme utiliser la technologie pour parvenir a leurs fins.

Bref, coup de gueule terminé. Oui Skype a dans son ADN quelque chose d'Estonien mais n'est pas une invention 100% estonienne comme on veut souvent nous le faire croire ici, c'est une création baltico-scandinave si vous voulez un peu de flexibilité.

Merci pour les commentaires, apparemment seuls les posts ultra-orientes font réagir ;)

Marianne a dit…

Je ne suis pas très qualifiée dans ce domaine ,mais on peut penser qu'initialement ,Niklas Zennström ne se destinait pas à être investisseur et à faire carrière dans les affaires ,car il est titulaire d'un MBA et Master en Sciences physiques à l’université d’Uppsala .

http://www.lalibre.be/economie/entreprise-emploi/article/660629/l-homme-qui-a-vendu-skype-deux-fois.html


Tifest a dit…

L'Estonie souhaite montrer à tout prix qu'elle est un pays avec un niveau de développement internet sans précédent, une sorte de silicon valley balte : le conseil des ministres sans papiers, élection par internet, services administratifs, cyberdéfense de l'OTAN etc. Skype est donc présenté dans cette même logique nationale qui frise pardois un peu le ridicule.

Même si l'investissement de ce pays est incontestable dans le web elle est surtout soutenu par l'offre publique. C'est beaucoup moins flagrant dans le domaine privé (e-commerce, site de service, etc).

Vincent a dit…

L'Estonie est tres presente dans la culture "ingenieur" de Skype, et Skype serait une entreprise tres differente sans l'Estonie.

On ne peut pas donner une nationalite a Skype. Par exemple actuellement sur le papier ce serait une entreprise americaine, mais la majorite des employes sone en Europe.

Mais si l'on utilise le critere "quel pays a le plus contribue au success de Skype", on peut dire que c'est l'Estonie :-)

Enregistrer un commentaire