21 mars 2011

Navitrolla: extravagant artiste estonien

Vous connaissez forcément Navitrolla puisqu'une de ses œuvres illustre le header de ce blog. Je reprends un ancien article à l'époque (il y a au moins deux ans!) publié sur mon blog en anglais pour y apporter quelques nouveautés. Navitrolla dispose en effet d'un nouveau site en Estonien et en Anglais mettant en avant ces nouveaux travaux.

Vous pourrez également vous procurer ces dernières giclées ou, moins onéreux, des affiches de ses œuvres sur sa boutique en ligne.

Qui est Navitrolla?


Né le 10 Août 1970 à Võru, une petite ville du sud-est de l'Estonie, Heikki Trolla passa son enfance dans le village de Navi (son nom signifierait donc Trolla de Navi). L'association de ces 2 noms est aujourd'hui devenue son nom d'artiste. Ce pseudonyme est à l'image de la peinture de l'artiste, très anti-conformiste. Ses oeuvres reflètent sa vie passée à la campagne, les avantages mais aussi les inconvénients.

Vivre à la campagne n'a pas facilité l'accession de Navitrolla au rang d'artiste. Malgré ses dons et son envie, le rêve paraissait inaccessible. Mais sa famille le poussa dans cette voie et bientôt il tente de s’inscrire à l’Académie estonienne des Arts pour étudier…l’architecture (car il croyait ne pas être doué pour le dessin…) ! Il échoua et en lieu et place de l’architecture et surtout pour éviter de faire son service dans l’armée Soviétique, il s’inscrit à l’Université de Tartu pour étudier la géologie. L’ennui fut trop fort et il tenta de nouveau d’être admis à l’Académie des Arts mais pour étudier le dessin cette fois-ci. Sa candidature fut refusée mais pour une raison bien particulière. Un des professeurs lui dit : « Jeune homme, vous êtes déjà un artiste, que voulez-vous faire ici ? ».


Sa carrière et la recherche de son style pouvaient alors commencer. Son style, mais de quel style et de quelle école s’agit-il ? Une question qui restera, selon lui, sans réponse puisque d’une part il ne veut pas répondre à cette question, et que d’autre part, la complexité et la diversité des ces œuvres et font un artiste à part et inclassable.

Je ne peux résister à l'envie de vous faire part de sa vision de l’art publiée sur son site Internet en anglais:
« Chaque fois que l’on observe une œuvre d’art, cette question vient à notre esprit, "qu’est ce que c’est" ? De quel style ou de quelle école s’agit-il ? Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile de répondre à de telles questions puisque les artistes et leur art tend à aller au-delà des styles conventionnels. Les simples classifications du siècle dernier ne sont plus d’actualité car l’art est devenu plus personnel. Mais alors, comment pouvons-nous évaluer l’art ? Il est possible de parler de ces choses de manière très compliquée, en utilisant des termes professionnels, en faisant de nombreuses références déroutantes pour les simples observateurs, ou en commentant de manière à ce que seuls les experts puissent comprendre. Mais finalement, cela va-t-il rendre l’art plus compréhensible ? Selon mon expérience, non.


Ainsi, la première chose à oublier est de tenter de classer la création d’un artiste dans une catégorie ou une autre. En revanche, il est important de comprendre les sources d’une telle création et alors tout devient plus clair. Mon travail a souvent été ‘labellisé’ et on lui a donné le nom d’art naïf ou de périphérie du surréalisme. Loin de moi cette idée ! Comme tout est de plus en plus mélangé et homogène aujourd’hui, l’art de Navitrolla est également une mixture du passé, du présent et de la globalisation.»


La "Giclée", une technique bien particulière

Comme vous l'avez remarqué, j'apprécie tout particulièrement ses "panoramiques" même s'il utilise de nombreux formats différents. Des formats mais aussi des techniques différentes, et notamment la giclée.

Peu répandue dans le milieu artistique, cette technique de reproduction de très haute qualité numérique est pourtant très intéressante puisqu'elle permet de reproduire de manière très fidèle les œuvres des artistes à l'infini (ou, comme c'est le cas de Navitrolla, en séries limitées). Cela permet de se rapprocher par le rendu des couleurs et la texture de la toile au plus près de l'original.

En outre, la giclée leur offre la possibilité de faire des agrandissements ou même des réductions de leurs œuvres originales, permettant ainsi de répondre à toutes les attentes des clients potentiels.

La giclée imprimée sur toile est généralement montée sur châssis et vernie ensuite comme une œuvre originale. La ressemblance entre reproduction et original est très grande. Naturellement, l'original reste une œuvre unique, car la giclée ne permet pas de rendre le relief de la peinture. (sources: Wikipédia, navitrolla.ee)

Pour l'anecdote, c'est le mot français qui a d'abord été employé tel quel par les inventeurs anglophones du procédé. Puis le terme a été réimporté en français lorsque cette technique s'est répandue.

Sur la boutique en ligne de Navitrolla, vous pouvez découvrir toutes les giclées en vente à des prix assez raisonnables (de 200 à 600€ environ) ; la giclée permettant également de rendre l'achat d'art plus accessible par l'impression de séries.


Où trouver Navitrolla à Tallinn?
Si vous passez par Tallinn, la boutique Navitrolla se situe forcément sur votre chemin dans la vieille ville, à l'adresse Sulevimägi 1; en allant vers Oleviste Kirik (Eglise St Olav), la Tour "Fat Margareta" ou encore les 3 sisters (voir plan ci-dessous). N'hésitez pas à ouvrir la porte pour pénétrer dans un univers totalement décalé! Personnellement, je ne peux pas y rentrer sans ressortir avec un petit quelque chose: carte postale, calendrier, poster... vous trouverez forcément un souvenir sympa à emporter.



Agrandir le plan

Quelques œuvres de Navitrolla à découvrir également sur son site:



3 commentaires > Laisser un commentaire :

Marianne a dit…

J'aime beaucoup ,j'aimerais bien faire un p'ti tour dans la boutique la semaine prochaine :)

Estonie Tallinn a dit…

pas de pb, la boutique Navitrolla est en plein coeur de la vieille ville

Arnaud RICHTER a dit…

Merci pour cet article !
Je ne connaissais pas du tout cet artiste et j'aime beaucoup :)

Enregistrer un commentaire