5 mars 2009

Pourquoi la crise en Estonie? J'ai une réponse.

Ok, je l'avoue dés à présent, ce billet n'apportera pas une vraie réponse à la question. Il s'agit plutôt d'un article sarcastique visant à remettre en cause certains aspects de la très célèbre E-stonie.

En effet, dans ce pays censé être au top de la e-technologie où l'on peut acheter son ticket de bus ou payer son parking grâce à son téléphone portable, où les membres du Parlement ont en face d'eux leur ordinateur (et par la même occasion, et c'est véridique, mettent à jour leur profil sur Facebook... pas très sérieux tout ça!), où la paperasse est censée être éliminée, il n'est même pas possible d'acheter un billet d'avion sur Internet ni de changer un détail de son compte bancaire.

Explications
Lundi soir, après avoir posé mes vacances pour début Avril, je décide d'acheter un billet d'avion aller-retour pour X sur le site d'Estonian Air. Pas de chance, au premier essai, bug technique au moment d'entrer les informations des voyageurs.
2e essai: le prix augmente mais le bug ne disparaît pas. Après une bonne dizaine d'essais sur d'autres destinations également, j'abandonne et j'écris au service client... qui ne répondra que Mercredi après un second email de ma part faisant part de mon empressement à réserver.

Je reçois un appel dans la matinée du Mercredi et réserve enfin le billet qui entre temps a augmenté de 1000 EEK. Je reçois la facture par email et tente de payer le soir via mon compte SEB sur Internet: connexion au site, entrée des mots de passe et direction la section paiements. J'entre les informations nécessaires au virement et on me répond que le montant (10 540 EEK = 675€) dépasse ma limite quotidienne - que l'on a dû me mettre par défaut lorsque j'ai ouvert mon compte.

On me dit alors de passer par le système d'identification: un appareil USB lisant la carte d'identité estonienne pourvue d'une puce électronique et assurant donc notre sécurité.
Je passe les détails compliqués de l'installation (il faut au moins avoir fait maths sup pour comprendre comment tout cela marche!) et arrive enfin à me connecter à mon compte de façon sécurisée.

Je re-rentre les informations pour le virement et... surprise le même message d'erreur s'affiche. Nous appellons donc le service client concernant cette limite et on nous répond rapidement qu'il faut aller à la banque (la vraie) pour changer cette option.

Alors là, je me vois dans l'obligation de rester courtois mais de poser la question:
à quoi sert cette pu$¨%ain d'identification sécurisée si ça ne permet pas d'outre-passer les limites quotidiennes?
Certains vont me dire que l'on peut se faire voler la carte ID, mais je réponds non car il existe un code PIN secret (en fait 2) et que sans cela, pas de connexion sécurisée.

Alors, est-ce une protection contre soi-même? Les Estoniens dépenseraient-ils plus qu'ils ne possèdent (ce serait nouveau!)? Ce serait peut être une chose à faire mais dans mon cas l'argent est sur le compte, je n'ai pas de dettes donc aucune raison de me protéger contre mon envie de consommer.

Pour moi, la réponse à la question de la crise est toute trouvée: en Estonie, quand vous avez de l'argent et que vous voulez payer, ce n'est pas possible. Voilà tout! :)

Une autre chose que je ne comprends pas. J'ai demandé autour de moi et apparemment cette limite de 10 000EEK par jour est très courante.
Mon autre question est donc: comment font les Estoniens pour acheter un billet d'avion coûtant plus que leur limite quotidienne? Ils doivent passer par leur banque à chaque fois? 675€ est certes une somme importante comparée au revenu moyen mais quasiment tous les biens de consommation sont aussi chers qu'en France. C'est donc plutôt un montant faible. Je comprends qu'on ne dépense pas cette somme tous les jours mais cela arrive assez couramment je suppose dans une vie d'homme.

Bref, si quelqu'un a une réponse à cette question, n'hésitez pas à poster votre commentaire car là j'avoue que je suis perplexe devant ce système.

On me fait souvent la remarque, voire même le reproche de ne pas comparer avec la France. De ce côté, je n'ai jamais eu de problème pour acheter de billets d'avion. Certes ma banque n'est pas parfaite mais quand je dispose d'argent sur mon compte, au moins je suis libre de l'utiliser sans avoir à attendre 2 jours et demander un rendez-vous pour en parler avec mon conseiller - et même en cas de soucis avec ma carte je peux toujours faire un chèque; en Estonie pas de chèques.

J'ai entendu pas mal d'Estoniens se moquer de nos chèques (que je n'aime pas particulièrement mais c'est bien pratique parfois), voire même de nous traiter d'arrièrés car nous n'avons pas le Wifi partout en France.
Là j'aurai vraiment envie de leur rire au nez car cette situation sent un peu le ridicule.

Elle est bien belle la technologie maintenant!

8 commentaires > Laisser un commentaire :

Marianne a dit…

Tout cela me semble en effet bien compliqué ...
Tu devrais te servir de ta french CB pour ce genre d'opération , ça irait plus vite :)!

Mais oui, on sait qu'en France , on n'a pas le Wifi partout ,on "fait avec ", ça progresse tout doucement ...
Bien sûr ,le pays est loin d'être bien couvert (sauf Paris ),et la couverture n'est pas homogène, mais la France est au 6ème rang des pays les mieux équipés dans le monde (quand même , je ne pensais pas )!
http://www.journaldunet.com/diaporama/0608-wifi/index.shtml
Alors , gentils Estoniens , arrêtez de vous moquer de nos chèques (qui peuvent se révéler parfois pratiques, même si je préfère et privilégie la carte bancaire ), et de notre retard en matière d'internet, wifi ou autre ,chaque pays a ses défauts ,ce qu'il faut , c'est essayer de s'adapter le mieux possible à chaque situation avec bonne humeur !
Et rester courtois et patient , comme tu l'as fait est l'attitude la plus adaptée , même si l'on bout intérieurement !

Marianne a dit…

Tu dis que les banques en Estonie mettent une limite par défaut aux dépenses quotidiennes à l'ouverture d'un compte , mais vous pouvez faire augmenter cette limite ,je pense ?

Remo a dit…

Bonsoir Guillaume,

La réponse est pourtant évidente: change de banque! Je règle moi-même quasiment toutes mes dépenses sur internet (y compris un billet d'avion sur Estonian Air dimanche dernier) à partir de mon compte Swedbank, et je n'ai jamais eu le moindre problème.

La limite, sur le site de Swedbank, tu la changes toi-même en trois secondes chrono (bon, allez, un peu plus le temps de trouver le cheminement sur le site).

Je sais déjà que je ne pourrai jamais me réadapter à une banque française: quand je dois me faire un virement à moi-même, de mon compte estonien vers mon compte français, il faut d'abord que j'envoie un courrier (et pourquoi pas un pigeon voyageur aussi? Ils n'acceptent plus le fax de puis le début de l'année), puis que j'attende au moins 2 ou 3 jours.

Depuis mon compte estonien, un virement vers l'Union européenne, ça prend au maximum une minute (j'en ai fait plusieurs vers différents pays). Un virement d'une banque à une autre en France, ça prend au moins deux jours avant que cela soit crédité sur le compte du bénéficiaire. Avec Swedbank, c'est instantané.

Non, vraiment, la réponse est évidente: change de banque.

NB: tu me crois ou pas, mais je ne bosse pas pour Swedbank :-)

Remo a dit…

J'ai oublié de préciser que la limite de 10 000 couronnes par jour est effectivement, dans ma banque, la limite par défaut qui est normalement fixée lors de l'ouverture du compte.

On peut la changer dès l'ouverture du compte (normalement, l'employé qui t'a ouvert le compte a dû te demander si tu souhaitais modifier ce plafond quotidien), soit, à sa guise, en le faisant soi même sur le site.

Il y a sans doute des choses critiquables en Estonie, comme partout, mais la banque en ligne, pour moi, c'est vraiment génial!

Anonyme a dit…

C'est assez amusant que tu parles de cela car j'ai quelques problemes avec Swedbank en ce moment. En 2 semaines, j'ai eu mon compte bloqué deux fois dès ma premiere connexion...obligé d'appeler de France la banque à Tallinn. Ensuite, depuis quelques jours il m'est impossible de faire des virements en euros; je dois au préalable convertir la somme en EEK. A l'ouverture de mon compte, j'avais une limite journalière de 10000EEK mais maintenant je ne peux faire que des versements de 5000EEK par jour. En ce moment, j'ai un paiement à faire....ca va me prendre 4 jours. Super!!! Je suis allé voir sur le site: "The limit of the transactions you can perform with your password card in the Internet and telephone banks will be only 5000 kroons a day. If you wish to perform bigger transactions, you need to log in with your ID card, Mobile ID or PIN calculator." Il aurait pu me prévenir!!! Cela signifie que comme je ne réside pas là-bas, je ne peux pas utiliser mon argent comme je veux? Stéph

Anonyme a dit…

Bonjour Guillaume,

Il y a plusieurs mois, j'ai rencontré le même problême (je suis client de chez Hansapank/Swedbank et SEB/Eesti Ühispank). J'avais pris tous les devants en augmentant mes plafonds sur carte Visa Electron (30000 EEK par jour) et les virements à 100000 EEK par jour. Traitant avec le reste de l'Europe au quotidien et payant par réseau SWIFT/SEPA, je m'y étais préparé. Mais ce déboire doit concerner plus d'un expatrié en Estonie.

Il est vrai que l'idéal serait en France d'avoir le Wifi en Estonie et de leur exporter notre système de réservation.

Je n'ai pas mis les pieds en France depuis plusieurs mois (environ 8), mais beaucoup de compagnies aériennes ont changé leur comportement en raison de la crise.

Pour te donner une histoire croustillante, j'ai déposé des fonds salariaux (ou plutôt mon dividende, car je possède mon entreprise), à un automate de la Hansapank. La somme était tout de suite attestée, il était tard, je rentrais de l'Ambassade américaine de Tallinn.

Au moment d'aller au distributeur, le solde tenait compte de mon versement en cash mais pas pour le retrait, pour rentrer je n'ai eu d'autre alternative que de faire 9km à pied par -10°C, n'ayant pas d'autre alternative pour prendre un taxi.

J'ai appelé le service client de la Hansapank pour leur raconter que les versements étaient immédiatement disponibles, ils m'ont répondu que par temps de crise, ils se réservaient le droit de garder l'argent jusqu'au lendemain matin par manque d'espèces... Le directeur que j'ai contacté m'a rappelé le lendemain (ou plutôt un délégué) pour s'excuser, mais cela ne servait à rien.

Il est vrai qu'en Estonie, on peut reprocher à la "culture" commercial d'avoir inculqué la sur-consommation. Malheureusement à ce jour, cela se paie au prix fort et tout le monde le constate.

A plus tard Guillaume, porte-toi bien.

Pascal

Anonyme a dit…

Je me rappelle qu'il y a 3 semaines, il fut impossible de retirer du cash aux distributeurs Swedbank pendant une journée. J'entends encore les gens rouspéter dans Kristiine...Steph

Anonyme a dit…

Salut,

Moi aussi je trouve ça pas simple de transférer de l’argent en Europe : c’est à se demander à quoi sert l’union européenne.

Je crois qu’il y a de vraies boîtes qui bossent sur ce problème, comme celle là je crois www.jointheproject.com.  A voir..

A+

Enregistrer un commentaire