26 août 2011

Que reste-t-il à la fin du mois en Estonie?

Apparemment pas grand chose! C'est ce que montrent les résultats d'une étude en ligne réalisée par Swedbank. Plus de la moitié des personnes interrogées n'ont pas la possibilité d'épargner car il ne leur reste tout simplement plus rien à la fin du mois.

Sur les 2 500 personnes ayant utilisé la calculatrice d'évaluation de risque, 68% voyaient leur revenu totalement absorbé par leurs dépenses tandis que moins de 25% avaient constitué une épargne équivalente à 6 mois de revenus.


En théorie chaque actif devrait avoir accumulé une année de revenus selon Mihkel Mandre, responsable développement des ventes d'assurance vie chez Swedbank. En se basant sur ce modèle, il manquerait en Estonie plus de 6 milliards d'euros d'épargne, soit 8 700 euros par personne active.

Une autre étude publiée en Février (1000 personnes interrogées de 18 à 74 ans) indiquait que durant les 12 précédents mois, 35% des Estoniens n'avaient rien pu épargner.
En cas de coup dur, 17% des résidents peuvent compter sur leur épargne pour survivre un mois, 23% peuvent tenir jusqu'à 3 mois, 12% pendant 6 mois et 18% pourraient soutenir leur train de vie pendant plus de 6 mois.

0 commentaires > Laisser un commentaire :

Publier un commentaire