5 novembre 2010

Sofi Oksanen collectionne les Prix avec Purge

Sofi Oksanen n'est pas prête d'arrêter de faire des envieux avec le succès de son roman "Purge"!

Après avoir reçu le Prix Roman Fnac dans le courant de l'été dernier et avant cela, les trois plus grand Prix littéraires en Finlande, son pays natal, elle vient de se voir attribuer, mardi dernier à Paris, une nouvelle récompenses de taille en France: le Fémina étranger!

On en a parlé également dans Télématin ce Vendredi:



Malgré cette pluie de récompenses, Sofi Oksanen reste humble et avoue sa surprise d'être simplement lue en France. Lors d'une conférence de presse, elle se dit "très honorée d'avoir reçu ce prix en France. En même temps, cela a été un choc pour moi de savoir que des gens en France lisaient mon livre !".

Elle était aussi récemment à Reykjavik en Islande pour y recevoir le Prix du conseil nordique, un quasi-prix Nobel littéraire régional mais déclare ne pas penser aux récompenses lorsqu'elle écrit un livre. "Je ne fais qu'entrer dans mon petit monde à moi et je crée", explique-t-elle.

Elle a par ailleurs annoncé la parution de son prochain romain pour 2012, un ouvrage qui sera également consacré à l'Estonie (rappelons que Sofi Oksanen est née d'un père finlandais et d'une mère estonienne): "C'est sur le passé récent de l'Estonie, mais je ne veux pas en dire plus. Je compte publier mon prochain roman en Finlande en 2012".

"C'est quelque chose de très nouveau que quelqu'un en dehors d'Estonie écrive sur l'Estonie. Même en Estonie on trouve beaucoup d'ouvrages de mémoires, mais peu de fictions", a-t-elle ajouté.

"Purge" (publié en France chez Stock) raconte avec une écriture subtile les violences faites aux femmes estoniennes pendant l'occupation soviétique.Les droits ont déjà été vendus dans 36 pays et le livre s'est écoulé à 415.000 exemplaires dans le monde, dont 165.000 en Finlande où il demeure aujourd'hui en tête des ventes. En France, bien aidé par son Prix Roman Fnac, Purge s'est vite faufilé en cette rentrée littéraire parmi les meilleures ventes: 80.000 exemplaires vendus pour un tirage à 110.000 exemplaires selon l'éditeur.
 
Purge de Sofi Oksanen:

pub

0 commentaires > Laisser un commentaire :

Publier un commentaire