15 juillet 2009

Estonian Air ferme sa route vers Paris plus tôt que prévu

La destination n'est pas supprimée, mais comme chaque année temporairement arrêtée entre fin Octobre (le 25) et le mois de Mars. Cette année, Estonian Air effectuera son dernier vol vers Paris le 1er Octobre.

Il s'agit d'une route sur laquelle la saisonnalité est très forte et sa fermeture interviendra alors que la demande s'essouffle plus que prévu. Des solutions alternatives seront proposés aux client ayant déjà acheté leur tickets après le 1er Octobre.

Les raisons invoquées par l'entreprise sont la saisonnalité et le fait que de nombreux groupes de touristes français effectuaient le Tour des pays baltes: ils allaient à Tallinn et repartaient de Vilnius. Aujourd'hui FlyLAL ayant disparu, il n'y a plus de vols directs vers Paris depuis la capitale lituanienne.
Je cite le PDG d'Estonian Air, Andrus Aljas: "une chose qui ne dépend pas de nous va nous affecter sérieusement".

D'une part, je trouve que l'excuse du "c'est pas notre faute, c'est les autres" (une nouveauté cette fois car en général la raison invoquée est la crise) est un peu facile, surtout quand on connaît Estonian Air; ses tarifs, son sevice et ses horaires, pas toujours très convenables.

D'autre part, Estonian Air nous montre une nouvelle fois que ses clients importent peu et que l'entreprise ne les connait pas.

Plusieurs raisons:
- Andrus (tiens encore un autre :)) nous prend un peu pour des idiots: une majorité de Français ne fait pas le Tour des Pays Baltes (surtout pas en Octobre!!) en arrivant à Tallinn et en repartant de Vilnius. Si tel était le cas, il y aurait toujours la possibilité de raccourcir/modifier le tour en partant de Riga ou simplement en faisant un léger détour depuis Vilnius vers Riga ou Tallinn... Les Tour operators sont assez intelligents je pense pour remédier à de petits dérangements de ce type.
- ensuite, il précise que l'entreprise n'est pas satisfaite par ce genre de routes car les gens ont tendance, dans le climat actuel, à dépenser moins. Ce qui est vrai en général ne l'est pas forcément pour le marché français. Il est bien connu que les Français, même durant des périodes économiquement plus rudes, continuent de voyager mais font surtout attention à leurs dépenses sur place (logement, souvenirs, repas...). Donc a priori Estonian Air (censée être une quasi low cost) n'est pas affectée et serait a même fortiori avantagée.... si et seulement si leurs tarifs étaient compétitifs, ce qui n'est pas toujours le cas.
- enfin, comment feront les voyageurs faisant seulement étape à Tallinn et utilisant une autre compagnie aérienne pour se rendre vers une autre destination? petit problème...

2 commentaires > Laisser un commentaire :

Gilles a dit…

Tous les voyagistes francais programment effectivement les trois Etats Baltes en 12 ou 13 jours, soit au depart de Tallinn, soit au depart de Vilnius.

Mais la ou l'argument ne tient pas, c'est qu'ils ne voyageaient deja pas (en ce qui concerne Vilnius) sur la ligne directe de FlyLAL et passaient par Copenhague, Francfort, Prague, etc.....

Dimanche j'accueille un groupe de touristes qui fait Paris - Riga - Vilnius, et je suppose qu'ils repartent par Tallinn - Riga - Paris. C'est Air Baltic qui doit etre content de voir la concurrence arreter ses vols ......

Arnaud a dit…

Bonjour,
En effet, c'est bien dommage ! En vol direct, c'est vraiment confortable. Dès que je me rends à Tallinn, je passe par Estonian Air. J'aimerais passer quelques jours dans la Capitale Estonienne début novembre et me voila obligé de trouver une solution alternative.
Easy Jet a aussi arrêté la ligne Berlin-Tallinn... Je ne comprends pas trop.

Publier un commentaire