26 juin 2009

WWF: les subventions remises en question


Selon le WWF, les subventions accordées aux secteurs de l'agriculture et de la pêche dans les pays bordant la mer Baltique nuisent à sa guérison.

Environ 14 milliards d'euros sont distribués chaque année à ces secteurs dans la région. Le WWF a calculé que 84% de cette somme est utilisée à des fins purement économiques, non compatible avec la sauvegarde de la mer.

Une étude précédente de l'Agence Suédoise pour la Protection de l'Environnement estimait le montant minimum afin d'atteindre les objectifs en termes d'eutrophisation et remettre aux normes certains ports à 2,6 milliards d'euros par an. "Cela démontre que l'on a largement assez d'argent pour sauver la Baltique", explique Lasse Gustavsson, Président du WWF en Suède. "Le montant des subventions contre-productives et pourtant accordées aux secteurs de l'agriculture et de la pêche équivaut à plus de 4 fois ce dont nous avons besoin".

Dans son rapport, le WWF préconise que dans le futur, les fonds publics soient utilisés dans le cadre de production de biens ou de services bénéfiques pour tous. Gustavsson poursuit ainsi et précise que "la distribution des subventions est aujourd'hui le reflet des résultats de négociations politiques plutôt que d'une évaluation objective des besoins de ces secteurs, de l'utilisation appropriée des fonds publics ou encore du montant nécessaire".

Le WWF souligne par exemple le fait que pour résoudre le problème de la pêche, il faudrait ramener les capacités et les quotats à des niveaux raisonnables et durables. Aujourd'hui, les subventions sont utilisées pour mettre les vaisseaux à la casse et supporter la croissance de la pêche.

Bien sûr, le WWF ne voit là qu'un seul côté de la balance, le côté environnemental. Le volet social est plus délicat à traiter et c'est probablement l'objet des subventions.
Toutefois, l'utilisation de celles-ci à des fins plus environnementales et durables pourrait être revu et fortement contrôlé.

0 commentaires > Laisser un commentaire :

Publier un commentaire