17 août 2017

20 Août 1991: indépendance de l'Estonie

Parlement estonien
Ce 20 Août 2016, l'Estonie célèbrera le 25e anniversaire de son indépendance (souvent qualifiée de deuxième indépendance - la première ayant eu lieu le 24 Février 1918). Mais un peu d'Histoire... Que s'est-il passé le 20 Août 1991?




Archives de l'INA (a propos des Pays Baltes, voir de 2'55 > 4'20)

Le processus qui mena à la seconde indépendance de l'Estonie fut un long combat qui selon beaucoup démarre pour de bon en 1986 avec une campagne écologique contre l'ouverture d'une mine de phosphorite dans l'est du pays. Pour la première fois, la pression populaire force le pouvoir à reculer.

Les revendications, notamment culturelles, avaient cependant démarré au début des années 1980 avec le début de l'ère Gorbatchev et l'introduction de la Perestroika et Glasnost offrant plus de libertés.

Ainsi, le 16 Novembre 1988 la Déclaration pour la Souveraineté estonienne est lancée. Cette déclaration prévoit la suprématie des lois estoniennes sur les lois soviétiques et ouvre un boulevard vers l'indépendance du pays. En même temps, elle précise que les ressources naturelles sont la propriété de l'Estonie et qu'aucune autre république ne peut décider de son utilisation.


Le Soviet Suprême estonien, pourtant assez conservateur, se transforme alors en un véritable faiseurs de lois:
- en Janvier 1989, une loi fait de l'Estonien la langue officielle,
- en mai 1989 apparaît une loi sur l'indépendance économique (entérinée par le Soviet Suprême de l'URSS en Novembre)
- en Août et Novembre de cette même année, des lois sur les élections locales et nationales stipulant la nécessité d'être résident pour être candidat et voter sont passées.

La protection contre l'interventionnisme soviétique (sauf militaire) était quasi-totale mais il en fallait davantage pour déclarer l'indépendant du pays: le soutien total de la population.

Ainsi, en 1989 un mouvement visant à enregistrer tous les citoyens estoniens d'avant-guerre et leurs descendants voit le jour. Le but étant de mettre en avant l'illégalité du système soviétique et le fait que des centaines de milliers d'Estoniens n'avaient jamais cessé d'être citoyens de la République d'Estonie, reconnue par la majorité des pays occidentaux (l'annexion de l'Estonie n'ayant pas été reconnue). Malgré l'hostilité et les intimidations du pouvoir soviétique, des dizaines de commités furent élus pour procéder aux enregistrements.
Dés le début de l'année 1990, ils étaient plus de 900 000 à s'être inscrits en tant que citoyens de la République d'Estonie.

L'étape suivante fut la tenue d'un référendum en Mars 1991 sur la question de l'indépendance. Il y eut pas mal de débats afin de savoir s'il fallait accorder le droit à la minorité russe de participer. Afin de légitimer et d'envoyer un signal fort au monde, tous les résidents estoniens furent autorisés à voter.
Le résultat fut sans conteste avec 64% de votants favorables à l'indépendance et seulement 17% contre.

Le 8 Mai 1991, le Conseil Suprême de la République d'Estonie (créé le jour précédent) restaure la République d'Estonie. Contrairement à ses voisins baltes, l'Estonie parvient à éviter une confrontation directe avec la répression soviétique.

Durant la tentative de coup d'état du 20 Août 1991 à Moscou, l'Estonie maintient ses moyens de communication en état (l'épisode de la tour TV est devenu célèbre) et offre à l'Ouest tout le plaisir d'avoir une vision claire des événements et de permettre la reconnaissance de la nouvelle république annoncée ce jour-même, profitant donc de cette tentative de coup d'état et de l'absence d'ordres envoyés à l'armée soviétique pourtant présente sur place.
Celle-ci, après plus de 3 ans de négociations, va finalement se retirer d'Estonie le 31 Août 1994.

Suivant l'Europe, les États-Unis vont renouer des relations diplomatiques avec la jeune République estonienne le 2 Septembre et le Soviet Suprême de l'URSS reconnaîtra celle-ci le 6 Septembre.

Independance de l'Estonie - INA:




Le 20 Août est pour cette raison un jour férié en Estonie.

16 commentaires > Laisser un commentaire :

Marianne a dit…

Très intéressant , je ne connaissais pas toute l'histoire de l'indépendance. Merci Guillaume ,j'ai encore appris des choses !

Gilles a dit…

Je me perds en conjectures quant a la date du 8 Mai. Il semblerait que ce soit juste la disparition des qualificatifs socialistes et sovietiques du nom officiel de l'estonie.

Avez-vous une explication (car personnellement je ne le sais pas) quant au fait qu'il n'y ait pas eu de repression sanglante en Janvier 1991, contrairement a Vilnius et Riga ?

Anonyme a dit…

Excellente question, et je ne pense pas avoir la réponse :)
Peut être une ébauche de réponse est présente dans le film "Singing Revolution", mais il est resté en France.
Donc si ma "moman" était bien gentille et voulait bien le re-re-revisualer pour voir s'il y a quelque chose, ça pourrait peut être faire avancer le schmilblick :)
merci!
G

marianne a dit…

Je vais regarder ça dès que possible ,dès que je serai en vacances , lundi soir prochain , promis . Je vous dirai si je trouve une réponse .

Gilles a dit…

Il n'y a pas urgence Marianne ! La reponse a attendu 20 ans, elle peut attendre quelques jours de plus ......

Mais en fait, ma nature ayant horreur du vide, j'ai cherche et je crois que c'est tres simple. La Lituanie et la Lettonie avaient deja declare leur retour a l'independance, respectivement le 11 Mars 1990 et le 4 Mai 1990. D'ou la tentative de reprise en main sanglante par Gorbatchev en Janvier 1991, alors que tout le monde avait les yeux tournes vers Bagdad (1ere guerre du Golfe).

L'Estonie, plus prudente (ou plus timoree, ou plus lente ....) a attendu le 20 Aout 1991 pour se declarer de nouveau independante.

Anonyme a dit…

oui rien de pressé.
Je crois que la réponse va encore une fois être repoussée puisque l'Estonie de son côté avait également restauré sa république le 8 Mai 1990 - après les autres cependant.
G

marianne a dit…

Voilà ce que j'ai trouvé dans le film , plusieurs évènements ont aidé l'Estonie à recouvrer leur indépendance sans verser une goutte de sang :
Après les répressions sanglantes de Vilnius et Riga de janvier 91 , beaucoup pensaient que ce serait le tour de l'Estonie et se préparaient à une attaque soviétique . Les Estoniens barricadèrent Toompea .
Moscou trouvait que les indépendantistes estoniens n'avaient pas été assez réprimés , Gorbatchev était toujours en retard !
Le matin du 19 août , les troupes soviétiques franchirent la frontière pour réprimer la résistance des indépendantistes estoniens .les tanks arrivèrent dans les rues de Tallinn.Des unités spéciales atterirrent à l'aéroport, l'Estonie craignait une intervention armée .
Deux jeunes miliciens estoniens furent alors chargés d'empêcher l'armée soviétique de s'emparer de la tour de la radio et de télévision .S'ils échouaient , c'etait la fin de la dernière source d'informations .Les Estoniens avaient aussi bloqué la tour Tv radio avec des camions .
Les tanks avancent sur la tour , mais les soviétiques n'ont pas d'instruction (tout le système soviétique était en train de s'écrouler).
Les 2 miliciens estoniens sont de garde toute la nuit dans la tour TV , attendant l'attaque (supposée entre 4 et 6 h du matin )..
Pendant ce temps , le soviet suprême estonien comprend que c'est le moment d'agir , et convoque une réunion à Toompea .Il lui fallait
trouver une issue légale : un coup d'état permettrait de confirmer l'indépendance de l'Estonie . La discussion dure des heures , les votes se font alors que les chars approchent .Enfin ,à 23h03 (la caméra Tv fixait l'horloge ) la décision de l'indépendance est votée à l'unanimité sous les yeux des caméras . Après des années de débat, les mouvements concurrents se sont unis pour proclamer au monde l'indépendance de l'Estonie : ils ont ainsi respecté le désir du peuple .
Le vote n'est d'abord qu'un triomphe symbolique .
A l'aube , les tanks arrivent devant la tour de TV . Beaucoup d'Estoniens se rejoignirent alors devant la tour pour protéger la TV et la station radio , c'était naturel pour eux .Ils n'avaient ni fusils , ni aucune arme face aux tanks , seulement leurs mains nues , mais ils étaient prêts à se battre .
Les 2 miliciens dans la tour avaient un plan , ils menaçaient de déclencher le gaz anti-incendie depuis la tour , en pressant sur un bouton et d'inonder la tour de gaz (cela aurait tué tout le monde autour de la tour).
C'était du bluff !
L'incertitude régnant à Moscou , l'armée hésita ; pendant 12h , elle se demanda quoi faire , ne recevant pas d'ordres ...
Le 19 août 1991, un coup d'État manqué en U.R.S.S. vient perturber Moscou, Gorbatchev est aux arrêts .
Les Estoniens profitèrent de la confusion qui régnait pour proclamer leur indépendance.C'est sans doute cette raison là qui a fait que l'indépendance a pu être proclamée sans répression sanglante !

Guillaume a dit…

donc ça ne nous avance pas beaucoup plus.
Le passage qui nous intéresse est "Après les répressions sanglantes de Vilnius et Riga de janvier 91 , beaucoup pensaient que ce serait le tour de l'Estonie et se préparaient à une attaque soviétique . Les Estoniens barricadèrent Toompea ."
à partir de là, qu est ce qui a fait que les soviétiques ne soient pas intervenus.
Aout est déjà trop tard.
Je vais continuer à chercher...

marianne a dit…

J'ai trouvé ces lignes dans le livre de J.P. Minaudier ,"Histoire de l'Estonie et de la nation estonienne" :
"La tension ne fit que s'accentuer durant le 1er semestre de 1991 ,dans un contexte d'effondrement économique (accentué par les réformes du gouvernement Savissar: sortir de l'économie administrée ne pouvait se faire sans douleur ).Par chance ,le sang ne coula pas : en janvier , tandis que les forces de l'ordre tiraient sur la foule à Vilnius et à Riga ,les responsables militaires ,avec qui les nationalistes avaient su conserver des relations cordiales , évitèrent un bain de sang ; entre autres ,le général de l'Armée rouge responsable de l'aéroport militaire de Tartu , le Tchétchène Djokhar Doudaïev (1944-1996) ,empêcha un débarquement aérien d'O.M.O.N.en provenance de Russie.Plus remarquable encore ,il n'y eut aucun incident interethnique-mais l'Interfront continuait à s'agiter .Début mars , à l'initiative des Lituaniens et après de chauds débats , les autorités des trois R.S.S.baltes organisèrent des référendums sur l'indépendance ,afin de devancer celui que Gorbatchev avait convoqué dans toute l'U.R.S.S. sur la "refondation " de l'Union,et qu'ils boycottèrent . En Estonie , où la participation s'éleva à 83% ,78% des participants votèrent pour l'indépendance ,y compris de nombreux russophones (peut-être un sur trois) qui ne voulaient plus entendre parler d'U.R.S.S. ,ni de communisme; mais Narva vota contre à 74%. Gorbatchev,aux abois ,refusa de tenir compte de ces résultats .
C'est le coup d'état du 19 août 1991 , à Moscou , qui permit de sortir de l'impasse ;comme en novembre 1917 , il n'y avait plus d'autorité légitime à la tête de l'Empire ,et dans ces conditions ,rien ne s'opposait au rétablissement de l'indépendance , proclamé le 20 par le soviet suprême et le congrès estonien réunis pour la 1ère fois (cette date est aujourd'hui fériée).Il y eut un moment d'extrême tension autour des barricades faites d'énormes blocs de béton que les Estoniens avaient érigées depuis la crise de janvier pour protéger les sièges des différentes institutions .Mais le putsch échoua lamentablement en trois jours ,et l'U.R.S.S. ne s'en releva pas (elle disparut le 25 décembre ).Quant à la Russie de Boris Eltsine ,avant meme d'avoir proclamé sa propre indépendance , elle reconnut celle des pays baltes dès le 21 août ."

Anonyme a dit…

ils avaient donc simplement entretenu des relations plus diplomatiques.
Une leçon à retenir pour la période actuelle et les relations à avoir avec la Russie?

Gilles a dit…

"...... des relations plus diplomatiques", certes. Mais que serait-il advenu s'il n'y avait pas eu cet étrange putsch d'Aout 1991 à Moscou ?

"Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi." (François Mitterrand)

Remo a dit…

Djokar Doudaiev a effectivement joué un rôle déterminant, comme indiqué par Marianne avec l'aide de Jean-Pierre Minaudier. La veuve de Doudaiev vit d'ailleurs toujours (ou vivait?) en Estonie, bien que la nationalité lui ait été refusée il y a deux ou trois ans pour défaut de maîtrise de la langue estonienne.

Anonyme a dit…

il est ecrit "Le 8 Mai 1990, le Conseil Supreme de la République d'Estonie (créé le jour précédent) restaure la République d'Estonie."

D´apres l'ordre chronologique (referendum en Mars 1991), ne s'agit il pas plutot du 8 Mai 1991?

Estonie Tallinn a dit…

oui

Gilles a dit…

Deux ans plus tard, je m'interroge toujours sur cette date du 8 Mai 1990 (ou 1991 ?), puisqu'il semble bel et bien que l'Estonie ait attendu le 20 Août 1991 pour rétablir son indépendance (et non pas pour déclarer sa deuxième indépendance, ce qui est la version russe......)

Estonie-Tallinn a dit…

oui, ce n'est toujours pas tres clair pour moi non plus.
Je pense que le 8 mai 1991, il s'agissait de supprimer le terme de RSS pour ne garder que 'republique' ... ce qui etait un grand pas deja !

Enregistrer un commentaire