27 septembre 2016

28 Septembre 1939: pacte "d'assistance mutuelle" Estonie - URSS


Un mois après la signature du pacte germano-soviétique "Molotov-Ribbentrop", les évènements s'enchainent rapidement pour l'Estonie et vont mener à l'occupation du pays par l'armée rouge le 15 Juin 1940 avant son incorporation à l'URSS le 6 Août 1940.

La boucle est bouclée! Mais n'allons pas trop vite...

La mainmise sur les Etats Baltes se fit en fait en deux temps :



- Prétextant l'évasion d'un sous-marin polonais du port de Tallinn, Staline obligea les autorités estoniennes à signer le 28 septembre 1939 un pacte d'assistance mutuelle et à autoriser l'établissement de bases soviétiques. Puis ce fut le tour de la Lettonie (le 5 octobre) et de la Lituanie (le 10 octobre) de devoir signer des traités semblables . Les troupes soviétiques stationnées dans les États (par exemple 20.000 en Lituanie) étaient plus importantes que les armées nationales !

- Dans un deuxième temps, considérant qu'ils n'appliquaient pas les traités d'assistance mutuelle, Staline obligea les trois Etats à former des cabinets de coalition, surveillés par des commissaires politiques soviétiques. Ces derniers, ayant « contrôlé » les élections, auxquelles ne purent se présenter que les candidats choisis par les partis communistes, les listes uniques remportèrent bien évidemment tous les sièges (99,2 % des suffrages en Lituanie). En Juillet 1940, les trois Parlements décidaient à l'unanimité de proclamer leur pays respectif République Socialiste Soviétique, et de solliciter auprès du Soviet Suprême leur admission au sein de l'URSS. Admission qui fut - ô surprise - accordée.

Source: Colisee.org (Merci encore à Gilles)

0 commentaires > Laisser un commentaire :

Enregistrer un commentaire