1 mars 2011

Getter Jaani en 1/2 finale de l'Eurovision pour l'Estonie

Le weekend dernier l'Estonie devait choisir qui allait représenter le pays dans la seconde demi-finale de l’Eurovision 2011 qui aura lieu à Düsseldorf le Jeudi 12 Mai prochain. La grande finale de l’Eurovision sera retransmise sur les télévisions européennes le Samedi 14 Mai.

Après Urban Symphony en 2009 et Malcolm Lincoln en 2010, que nous a réservé la cuvée 2011 ?
Après quelques gouttes de Eesti Laul en guise d’apéritif afin de sélectionner les nectars potentiels, la finale nationale était diffusée Samedi dernier.

En lice, quelques millésimes célèbres, habitués et stars à qui Eesti Laul permet de passer à la télévision, mais aussi quelques « nouvelles stars » issues de Eesti Otsib Superstaari, le A la recherche de la nouvelle star estonien: Jana Kask (cuvée prestige 2008, médaille d’or) ou encore Getter Jaani (médaille en chocolat, 4e en 2009).

Voici donc un court résumé de ce concours de dégustation musicale.

L’ouverture de la chanteuse Ithaka Maria et son « Hopa’pa-rei » un peu métal laissait entrevoir des choses intéressantes. Elle n'a cependant pas convaincu le palet des électeurs et finira seulement 5e. Un titre et un physique qui auraient vraiment bien pu passer à l’Eurovision et qui plus est était chanté en Estonien... dommage !


Prix spécial pour Orelipoiss qui se classera 3e avec la seule chanson typiquement estonienne, la seule autre chantée en Estonien:


Une pensée pour Jana Kask qui fut, de loin, la seule vraie voix de la soirée. Mention spéciale donc pour elle, même si son titre « Don’t want anything » n’a vraiment rien de nouveau. Par contre, question changement, pour ceux qui l’ont connue en 2008, il y en a eu !


Que dire de MID ? Ils m’ont étrangement rappelé Depeche Mode avec « Smile » aux paroles bien trop simplistes mais il y a réellement un style ! A suivre…


En 2e position arrivent Outloudz, difficiles à classer avec leur « I wanna meet Bob Dylan », une sorte de berceuse pop-rock qui semble avoir fait son effet et plu par son originalité et l’émotion dégagée.


Quant à Mimicry, je ne sais vraiment pas ce qu’ils faisaient là ?! Le public a dû se poser la même question puisqu’ils ont fini bons derniers. Rolf Roosalu n’a fait guère mieux et aurait fait meilleure figure dans une publicité pour du shampooing, sa 8e place le confirme.



Revenus du siècle passé, Noorku vous a forcément rappelé Wham ! Et si vous êtes un peu plus jeune, ma génération pensera plutôt aux Take That et autres boys band des années 90. Un cru bouchonné, à oublier ! 9e et avant-derniers, un jus de raisin devenu bien aigre.


Enfin un véritable show, surtout visuel, offert par Victoria et sa mini-jupe. 6e, en-dessous de la moyenne.


Le vainqueur final est une jeune demoiselle de 18 ans, Getter Jaani, qui a dansé et chanté «Rockefeller Street » sur une scène bien trop grande pour elle. Un vin de table accompagnant un bœuf bourguignon, du gâchis !

A vous de juger : Getter Jaani et son «Rockefeller Street », à ne plus écouter avant le mois de Mai et probablement plus jamais ensuite car je n’ose imaginer qu’un être humain avec des oreilles dignes de ce nom puisse expédier ce vinaigre de vin en finale.


Inspiré de http://www.estonianfreepress.com/2011/02/getter-jaani-to-represent-estonia-at-eurovision-festival/

3 commentaires > Laisser un commentaire :

Gilles a dit…

Je vois que les Baltes se passionnent toujours autant pour le Grand Prix Eurovision. En Lituanie (qui - sauf erreur - n'a jamais gagné) c'est du même tonneau .....

vincent dagousset a dit…

J'ai bien l'Eurovision seulement avant ça servait à faire apprécier les finesses de chacune des langues de l'Europe (à l'exception du Luxembourg où les chansons étaient soit en français soit en allemand suivant les années). Maintenant au moins 90% des chansons sont en anglais !

Estonie Tallinn a dit…

en effet, et c'est bien dommage!

Enregistrer un commentaire