31 juillet 2009

Le taux de chômage poursuit son ascension en Estonie

L'Estonie est le pays de l'Union Européenne qui connait la plus forte progression du taux de chômage sur un an, passant de 4,6% en Juin 2008 à 17% en Juin 2009. Ses voisins baltes suivent de très près (Lettonie: 6,4% en Juin 2008 pour 17,2% en Juin 2009 / Lituanie: 5,1% ; 15,8%).

Alors que l'on attend les chiffres du PIB pour le second trimestre et une quasi-certaine nouvelle forte chute (probablement située entre -15 et -20% par rapport au 2è trimestre 2008), les premières estimations en Lituanie (-22,4%) ne rassurent pas vraiment.

Les derniers taux de chômage mensuels en Estonie (données ajustées):
Juin 2008: 4,6%
....
Décembre 2008: 8,4%
Janvier 2009: 9,7%
Février 2009: 11%
Mars 2009: 12,3%
Avril 2009: 14%
Mai 2009: 15,7%
Juin 2009: 17%

Source: Eurostat

4 commentaires > Laisser un commentaire :

marianne a dit…

Rn France , ils sont très forts , cela licencie de tous les côtés , mais le gouvernement vient d'annoncer que le chômage diminue !!!!! Mais ils n'expliquent pas comment c'est possible ... Trafic de chiffres au niveau du pôle emploi (nouveau nom de l'agence pour l'emploi), radiations d'"anciens" chômeurs qui n'ont plus de droits, mais n'ont pas plus de travail !
On nous ment sans aucun scrupule !

Guillaume a dit…

les chiffres sont trafiqués partout: en Estonie 28% de chomage chez les jeunes, 22% chez les hommes et... 12% chez les femmes (surement nombre d entre elles ne sont simplement pas inscrites car ne cherchent pas du travail).

Steph a dit…

J'ai voté "oui" à une chute du PIB en Q2 de + de 20% sur un site...pas tres optimiste :(
Quand je vois tous ces restos ou supermarchés qui ferment...c'est bien triste...je ne vois même pas comment ca pourrait s'arreter.

Marianne a dit…

Partout , partout ,ça licencie à tour de bras .
Dans la région Centre, après Plastivaloire (Langeais et Chinon), c'est SKF de St Cyr qui soutient les collègues licenciés de Fontenay le Comte, suite à la fermeture de l'usine SKF (qu'on délocalise en Chine) .
New Fabris (sous traitant automobile ) de Châtellerault ,a voté aujourd'hui la fin de leur mouvement entamé depuis mi juillet pour obtenir une prime de départ plus importante : http://www.liberation.fr/societe/0101582975-new-fabris-le-gouvernement-accorde-une-petite-rallonge.
Il y a aussi Corona à Parçay-Meslay (http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/index.php?dep=37&num=1320099) ,
la Nouvelle république du Centre ouest (http://www.mylittlebuzz.com/?post/la-nouvelle-republique-du-centre-ouest-licencie-1266), Aubade à St Savin dans la Vienne et d'autres , la liste est longue ,rien que pour notre région ! :(
Alors ,expliquez moi comment on peut parler décemment de baisse du chômage quand on entend ça ???
Les mouvements vont reprendre à la rentrée , une rentrée un peu "chaude" est annoncée , les salariés des différentes entreprises qui licencient commencent à se regrouper :
«Aujourd’hui, chacun se bat dans son coin, demain, c’est tous ensemble qu’il faut lutter, et c’est tous ensemble que nous vaincrons.»
Guy Eyermann, leader CGT des New Fabris annonce la création, à la rentrée, d’un collectif de salariés d’entreprises en difficulté.

Enregistrer un commentaire