8 mars 2009

Et de deux médailles d'or pour l'Estoneie

Personne n'en parle en France alors je m'en charge.

Mikk Pahapill est pour cause inconnu dans l'hexagone et même dans les médias spécialisés. Il vient pourtant d'offrir à l'Estonie sa seconde médaille d'or aux championnats d'Europe en salle de Turin dans l'épreuve de l'heptatlon. Avec 6362 points, il a approché de 12 points le record "historique" du célèbre Erki Nool.


Peu de temps auparavant (environ 30 minutes), Ksenija Balta avait quant à elle remporté la première médaille grâce à un saut de 6,87 mètres dans l'épreuve du saut en longueur féminin.

11 commentaires > Laisser un commentaire :

Anonyme a dit…

Tout Kuressaare doit être en fête avec la medaille de Pahapill! L'Estonie a toujours eu de bons athletes aux epreuves combinées. D'ailleurs Ksenija est aussi une heptathlonienne. L'athletisme est ma discipline de predilection alors ils ne sont pas totalement inconnus dans l'hexagone :) Steph

Marianne a dit…

Personne n'en parle en France , c'est vrai !
Tu connais la France et son éternel chauvinisme , surtout dans le domaine sportif ,ça m'énerve!:@
Tu as donc raison de nous les faire connaître , ils valent bien qu'on leur consacre un article en français .
Alors bravo à ces sportifs estoniens !

Marianne a dit…

Bonjour Steph ,
Pour les commentaires , on est presque "synchro " , à une minute près !
Il y avait donc au moins deux Français qui les connaissaient, maintenant 3 avec moi ! ;)

Anonyme a dit…

J'ai l'habitude de casser sur la ligne, j'etais sprinter :P A la fin de ces championnats, la France et l'Estonie ont fini avec le meme nombre de medailles d'or. J'adore quand les petits pays ramenent des medailles :) Steph

Marianne a dit…

Bravo pour le sprint !;)
Moi aussi , je suis contente quand ce sont de petits pays qui ont des médailles ,je trouve qu'ils ont encore plus de mérite !

Gilles a dit…

Bravo a l'Estonie et bravo a vous d'en avoir parle !

Nous sommes dans notre role en parlant de ces evenements que la France ignore, voire meprise. Helas notre impact reste confidentiel. Qui connait Virgilijus Alekna (LT), 2 fois champion olympique du lancer du disque, 2 fois champion du monde, desormais supplante par Gert Kanter (EE)? Qui connait Andrus Veerpalu dont vous parliez recemment?

Il y a bientot un match Lituanie-France a Kaunas dans le cadre des eliminatoires de la coupe du monde 2010 de football. Je sourirais (non, franchement, je rigolerais....) que la France se fasse battre (n'oublions pas que la Lituanie a battu la Roumanie 3-0 a Bucarest dans cette meme competition!). Mais ne doutons pas que ce serait alors la faute du terrain, ou de la meteo, ou de l'arbitre ......

Anonyme a dit…

Alekna est un monstre de l'athletisme et pas seulement par sa taille. Je me souviens de ses concours contre Lars Riedel. Il fait de nombreux meetings et donc, est assez mediatisé, même en dehors de la Lithuanie. Une exception... Steph

Guillaume a dit…

Je connaissais Alekna, mais seulement parce que j'ai suivi les performances de Kanter. Avant d'arriver en Estonie, tous deux m'étaient inconnus.

Gilles a dit…

Dans le "civil" Alekna est garde du corps a la Presidence de la Republique et y travaille effectivement. D'ou l'anecdote: qui c'est le l'ancien a cheveux blancs a cote d'Alekna ? (Reponse: le President Valdas Adamkus!)

Julien a dit…

Je me permets de contredire Gilles au sujet du "protégé" d'Alekna. Il ne s'agit pas du président Adamkus, mais de l'ancien président Brazauskas. Je le reconnais, depuis l'indépendance de 1990, les présidents élus de la Lituanie (n'ayant pas été contraints à la démission) ont en commun les cheveux blancs. Qu'en sera-t-il du prochain président, sachant que l'usage du masculin est statistiquement peu pertinent?

Gilles a dit…

J'ai personnellement vu Alekna en protection a une sortie de messe a la cathedrale. Je reconnais qu'il y avait la, a l'epoque, le President Adamkus et l'ex Premier Ministre Brazauskas.

Ca ne change rien a l'esprit de mon commentaire qui voulait souligner que les sportifs de haut niveau en Lituanie (et peut-etre en Estonie) ne sont pas obligatoirement les riches proteges que l'on peut trouver ailleurs.

Enregistrer un commentaire